TRAVAIL INDEPENDANT

EN MODE MISSION: Conseils, ouvrages, outils, événements...

Interview de Ling-en Hsia, auteur du livre "Le Guide du Blogueur"

Ecouter en Podcast :

Retransription écrite de l'interview :

Bonjour! Bienvenu dans AlloMission la chaîne du travail indépendant en mode mission. Aujourd’hui je rencontre Lingh-en blogueur, youtubeur et surtout auteur du guide « Le guide du blogueur ».

C’est ça. Bonjour Daniel, merci de m’accueillir dans ton émission.

Est-ce que tu peux te présenter ?

Oui. Assez rapidement, je me suis lancé sur le web il y a 7 ans à mon compte. Donc j’ai eu des clients, j’ai accompagné des gens aussi, j’ai été salarié aussi, et tout ça autour d’une passion qui est le web, le blogging. L’idée que avec la technologie d’aujourd’hui, on peut parler à plein de personnes en même temps, véhiculer un message, aider des gens et puis en plus construire son propre business et vivre de sa passion, donc c’est ce que j’essaie de faire et j’accompagne des entreprises dans leur communication digitale et j’accompagne des particuliers à lancer un business sur le web.

As-tu un conseil pour se lancer dans le blogging ?

Pour se lancer dans le blogging, il faut quand même au départ avoir une passion pour quelque chose. Si on se force, on se dit le blogging ça marche…telle personne m’a dit qu’il fallait le faire, on ne va pas tenir longtemps.

Quelle est dans notre vie la chose qui nous passionne ? Et on peut toujours coller ça avec notre business. Exemple : j’aime beaucoup le foot. Le foot, ah comment j’ai trouvé une mission en aimant le foot ? Eh bien, on prend un fait d’actualité et on l’analyse sous l’angle de ce qu’on vend. Par exemple : Si on travaille dans la finance, on va parler du transfert de Neymar qui coute très cher mais au lieu de parler que de foot, on va dire, bien voilà l’implication avec le UEFA et tout ça. Et du coup ce qu’on montre à notre prospect, notre futur employeur c’est qu’on a des intérêts, des hobbies, avec un peu de chance il a le même hobby et là quand même c’est pas mal mais on lui montre qu’on est intéressé et qu’on a un esprit critique et on va pouvoir partager quelque chose de très originale. Ok ? Et ça peut nous démarquer de nos concurrents.

Aujourd’hui les gens quand ils créent des articles, ils sont effrayés parce qu’ils se disent « je n’écris pas bien, ça prend énormément de temps. J’ai peur de ne pas être régulier ». Mon conseil c’est de commencer par quelque chose de simple qui soit facile et qui apporte aussi un avis personnel. Exemple très concret, on va sur YouTube. Une vidéo sur TED qui nous inspire, un tube qui nous inspire. On prend la vidéo, on la colle sur son blog. Et puis, on laisse un commentaire. J’aimais bien cette vidéo et j’y ai appris 1), 2), 3) et vous qu’en pensez-vous ? Voilà, ça me prend moins d’une heure, c’est totalement légale de faire ça et puis ça fait un article.

Et directement créer par exemple des articles et tout simplement dans les réseaux sociaux comme LinkedIn ou Facebook ou autres… Au lieu de créer un blog, qu’est-ce que t’en penses ?

Je pense que sur le court et le moyen terme ça peut être très efficace parce que LinkedIn aujourd’hui quand on publie, on a une visibilité auprès de tout son réseau immédiatement et c’est très bien. Sur le long terme, ces articles ne nous appartiennent pas vraiment parce que c’est sur leur prête fin et puis comment va retrouver cet article ? En tapant sur Google ça va être très compliqué. Quelqu’un qui vient sur votre profil, il ne veut pas y aller voir votre article publié il y a 5 mois mais sur votre blog c’est vous qui contrôlez. Vous avez un nom de domaine, sur votre carte de visite vous ne mettez pas linkedin.com/fr/linghenhsia, vous donnez votre nom de domaine et puis vous êtes une référence et vous ne dépendez pas des autres et après utilisez les réseaux sociaux comme des relais et moi je publierai aussi des articles comme j’en fais sur LinkedIn mais en complément c’est-à-dire je publie un article, disons, je donne des conseils sur twitter. Eh bien, c’est un guide twitter que je publie sur mon blog sans LinkedIn je vais faire 5 conseils pour avoir plus d’abonnés. Du coup, je vais reprendre une partie du contenu mais je vais le formuler autrement et c’est une très bonne idée en tout cas d’utiliser d’autres plateformes.

Et pour un entrepreneur ou plutôt une personne qui intervient comme ça en mission longue, pour travailler son « personal branding ».. Lancer un blog, quel conseil tu donnerais ?

Tout d’abord d’avoir une présence sur le web qui soit professionnelle et qui donne envie de recruter. C’est-à-dire qu’on peut faire un test : allez sur Google en mode incognito, tapez votre nom, prénom c’est ce que va faire de toute façon l’entreprise qui voudra se renseigner sur vous et qu’est-ce qu’on y trouve ? Idéalement, on y retrouverait des articles du Monde et un article Wikipédia et dans les pires des cas ce serait un profil copain d’avant et des photos facebook. Et entre les deux l’idée c’est de prendre en main d’être acteur proactif, de créer un site web ou un blog. Un blog c’est simplement un site web avec du contenu pour que les gens qui fassent une recherche et tombent sur un site où ils peuvent voir notre expertise, voir notre passion pour le sujet et voir nos compétences vraiment et notre authenticité que j’ai envie de dire parce que quand nous recrute on ne veut pas simplement un robot avec des outils et des compétences, on veut un humain qui se raccroche avec la mentalité, l’esprit d’entreprise dans lequel on est.

Et si je souhaite concrètement là me lancer demain, créer un blog. Comment je vais faire ?

On peut commencer gratuitement et très simplement on va sur wordpress.com et on peut créer un blog mais la manière professionnelle de créer un blog ce serait d’aller sur OVH ou 1&1 et de prendre un pack d’hébergement qui comprend un nom de domaine et un hébergement pour héberger le site web. Donc un nom de domaine c’est nom, prénom. Moi ce serait linghenhsia.com. Donc d’installer WordPress avec cet hébergement donc ça peut se faire en quelques clics parce qu’ils offrent cette possibilité là et puis après sans passer par les étapes techniques mais de sécuriser au minimum le site d’avoir un design professionnel. Donc ça on peut payer 50, 100 € pour avoir un thème sachant que le nom de domaine et le pack d’hébergement c’est 50€ par an. Pour 100, une centaine d’euros, on peut avoir une apparence assez professionnelle et si on est un peu à l’aise avec le web. En une ou deux journées, on peut faire quelques choses de plutôt correctes.

Et pour le faire connaitre après, comment… ?

Pour le faire connaitre, évidemment aujourd’hui les media sociaux sont incontournables. Déjà commencer par LinkedIn. Quand on publie un article sur son blog, on partage le lien vers cet article. Moi par exemple j’organise un Meetup dans deux semaines, j’ai partagé le lien sur LinkedIn. Disant, je fais une formation sur YouTube dans deux semaines inscrivez-vous. Donc partager sur des réseaux sociaux pertinents, il faudrait être présent sur LinkedIn quand même si on est à la recherche d’une mission longue. Twitter ça peut être très bien aussi, on peut créer un profil assez rapidement et pourquoi pas Facebook avec son cercle d’amis, ça peut être aussi une très bonne idée.

et là tu as écrit le livre « Le guide du blogueur » sorti récemment

C’est ça, chez Eyrolles. Sorti le 1 er Juin donc c’est une compilation de tous ce que j’ai appris pendant 5 ans, tous ce que j’ai pu enseigner aussi pendant cinq ans et puis il y a des différents intervenants qui ont contribué et donc le but avec ce livre c’est d’aider un débutant en informatique. Peut-être qu’il débute dans l’entreprenariat à créer une plateforme sur le web pour lancer un business sur internet.


Conseils pour manager de transition [Interview]

interview_amadeus_pierre_yves_bimont_capocci_juillet_2017

Comment rebondir grâce aux missions longues? [Conférence]

conference_oasys_27_juin_2017